SABINE FELICIANO

Textile

date salon.png

>Palais de Bondy |1ère édition

Mirabilia Lyon présente des artistes textiles contemporains envoûtants. Pour ce premier salon j'invite les visiteurs à regarder au plus près, au cœur de la fibre, subissant ainsi l'empreinte d'un frisson qui restera gravée au cœur de sa mémoire. Celui d'un rapport particulier que nous entretenons avec le textile qui engage un travail d'une grande exigence. De la sculpture textile à la broderie contemporaine, de l’aiguille à la machine, de la fibre au fil, partez pendant un instant en voyage dans leurs univers.

Claude Como nous envoûte avec une forme de travail toute en douceur, le "tufting" à grande échelle invitant une symphonie de formes végétales à proliférer le long des murs. Le choc passé, l'espace d'un instant on se croirait au bout du monde sous la canopée.

Elisabeth Baillon nous transcende point par point sous ce réseau coloré la toile noire qui disparaîtra tout au long de son travail, nous transportant dans un univers de formes cernées, labourées en rythmes concentriques, circulation incessante ramenant chacune d’elles vers son noyau. Une exploratrice du fil ardente défenseuse des pratiques artisanales textiles contemporaines.

 

Une promenade au cœur de la matière qui reflète des paysages imaginaires, ses paysages intérieurs dit elle. Virginie Bécourt nous emmène dans un microcosme dans lequel on se laisse happer, des créations qui nous font vibrer. Un travail instinctif, des volumes sensitifs qui amènent vers l’organique.

L'enchanteur Tzuri Gueta détourne les matières créant des « dentelles siliconées ». Inventeur d'une technique unique au rendu visuel étonnant qui invite au toucher. Oscillant entre l'art, l'artisanat et le design il conçoit des textiles stupéfiants, riches qui vous transperce l'âme vous transportant dans un univers onirique. 

Michèle Forest crée des parures de taille gigantesque, du moins voici l'effet que l'on ressent. Son travail s'inscrit dans une démarche durable, avec une prise de conscience de l'empreinte écologique de l'industrie textile qui s'inscrit au cœur de sa pratique. Elle intègre progressivement des matières premières déjà existantes en privilégiant, la réduction des déchets, le ré-emploi ou le recyclage.
 

Dans un monde de pièces uniques brodées à la main, Kanaé Briandet nous inonde de lumière avec ses bijoux ethniques, poétiques, composées de matières naturelles, colorées. Un univers unique de broderie à l’aiguille, passementerie Kumihino, sertissage de pierres semi-précieuses, cocon de soie naturelle de la plus haute qualité provenant de la filature japonaise de TOMIOKA.
 


 

sabine feliciano